Pandentaire |Portail Dentaire Marocain

LoginRegister
A+ R A-
16-10-2011

Extraction chirurgicale de deux canines incluses

Évaluez cet article
(6 votes)

INTRODUCTION :

L’inclusion des canines est une pathologie relativement fréquente (de 0,9 à 2,2 % pour les canines maxillaires) Cela justifie que l’odontologiste connaisse toutes les thérapeutiques qui pourront être mise en œuvre.
La gestion de ce type de pathologie demeure un sujet d’actualité surtout si elle est abordée sous l’angle des avancées en matière de chirurgie, notamment la piezochirurgie.
Les options thérapeutiques face aux canines incluses sont nombreuses et varient en fonction de la situation clinique. Dr. FOURNIER les résume de la manière suivante :


PRESENTATION DU CAS :

Examen clinique :

Absence de 13 et 23 sur arcade.
L’anamnèse révèle qu’aucune extraction n’a été réalisé pour ces deux dents.

Examen radiologique :

La radiographie panoramique montre que 13 et 23 sont incluses en position horizontale. Elle montre également la présence d’une lésion kystique en rapport avec la 23.

Situation clinique :

Âge : 58 ans (>20ans).
23,13 en position horizontal.
Présence de lésion kystique.
Extraction chirurgicale de 13 et 23. Une exploration cone-beam renseignant sur la position des canines incluses dans les trois plans de l’espace est nécessaire afin de déterminer les rapports avec les structures voisines.


Phase chirurgicale :

Temps muqueux

- Incision et décollement :
- Incision intrasulculaire et décollement du lambeau avec maintien de ce dernier avec un fil afin de permettre une traction aisée du lambeau.
- Extraction de la 23 et enucluation du kyste :

Temps osseux :

- Dégagement osseux de la 23 avec fraise boule montée sur pièce a main.

Temps dentaire :

- Mobilisation de la 23 a l’aide d’un élévateur et extraction au davier de la dent.
> Enucluation du kyste :
- Elimination de l’intégralité de lésion kystique.
- Lavage au sérum physiologique.
- Régularisation des rebords saillants.
- Extraction de la 13 :
Temps osseux : dégagement osseux d’abord par une fraise boule ensuite par un insert de piezochirurgie. L’intérêt de cette technique est qu’elle permet un dégagement osseux a minima ainsi qu’une précision de coupe supérieure aux techniques conventionnelles. Comblement osseux des sites d’extraction et sutures : Le comblement réalisé par du phosphate tricalcique. Ce comblement a pour but de restituer le volume osseux nécessaire a la mise en place des implants dans les 6 mois suivant l’intervention.
Sutures.

CAS CLINIQUE




Dernière modification le Vendredi, 28 Octobre 2011 20:00
Pr. Ali ELHAMID

Pr. Ali ELHAMID

Docteur en Médecine Dentaire Casablanca
CES en Histo-embryologie
CES en prothèse fixée
Maître assistant Faculté de Médecine Dentaire
Maître en sciences Biologiques et Médicales
Professeur agrégé
Professeur d'enseignement supérieur

Laissez un commentaire


Derniers Commentaires

Identification

L'inscription est strictement réservée aux dentistes, vos inscriptions seront vérifiées avant d'être validée.


Connexion avec Facebook

онлайн фильмы

Login



Connexion avec Facebook